Pratiques professionnelles

Politique d’Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) :

 

L’amélioration effective de la qualité passe par un engagement pérenne et la mise en oeuvre d’évaluations intégrées à l’exercice quotidien des équipes.

Cette politique d’évaluation des pratiques professionnelles est pilotée par deux médecins coordinateurs nommés et mandatés en 2016 par la Commission Médicale d'Etablissement (CME), afin de coordonner la démarche entre les médecins responsables d’EPP, la CME et la Cellule Qualité Gestion des Risques (CQGR).

L’accompagnement méthodologique des équipes dans cette démarche institutionnelle d’EPP constitue un axe de la politique d’amélioration continue de la qualité et de la maitrise des risques. Les coordinateurs bénéficient du soutien méthodologique du responsable qualité gestion des risques, d’outils qualité (tableau de bord EPP) afin d’assurer le suivi et la coordination des EPP.

La coordination des EPP veille à ce qu’au moins une évaluation soit engagée dans chaque secteur d’activité et que des analyses de la pertinence des soins soient réalisées dans les champs où l’établissement a identifié des enjeux d’amélioration.

Les coordinateurs s’assurent :

-      Du déploiement et de la coordination des EPP dans tous les secteurs d’activité (suivi du tableau de bord EPP) et de la réalisation d’analyses de la pertinence des soins,

-      De l’accompagnement méthodologique des EPP,

-      De la communication régulière des EPP réalisées dans l’établissement et de la mise à jour des documents Haute Autorité de Santé (HAS) en matière d’EPP.

 

Déploiement des évaluations des pratiques professionnelles :

 

Chaque spécialité ou activité clinique ou médico-technique participe à une démarche d’évaluation des pratiques professionnelles.

Il est également réalisé des revues de mortalité et de morbidité (RMM) en anesthésie et en chirurgie, planifiées au programme d’amélioration de la qualité et de la gestion des risques.

Le Centre Hospitalier de Menton participe à des réunions de concertation pluridisciplinaires (RCP) pour les patients bénéficiant de soins spécialisés, en collaboration avec les services de Cancérologie du CHU de Nice et du Centre Antoine Lacassagne.

La stratégie de développement des EPP est révisée annuellement par la commission médicale d’établissement, en collaboration avec la direction des soins, la Commission des Usagers (CDU) et la CQGR .

La CME valide les thématiques d’EPP au regard des orientations stratégiques de l’établissement et des pistes d’amélioration identifiées au sein des instances.

Des actions de formation et de sensibilisation sont menées afin de promouvoir les différentes modalités d’EPP : staff-EPP, chemins cliniques, audits cliniques ciblés, revues de pertinence, RMM et méthode "patient-traceur".